Les visiteurs se laissent subjuguer, au détour d’un vallon verdoyant, par le rouge des pierres. On tombe aussi sous le charme de ces maisons de grès rouges sous les feuillages des glycines et des chèvrefeuilles…, de ce village qui respire l’authenticité et où le rouge se fond dans un écrin de vert, celui des châtaigniers ou des vignes notamment. Déambuler dans les rues du village est un moment privilégié permettant de s’imprégner de sa douce atmosphère ou des effervescences touristiques à certaines heures ; on ne résiste notamment pas à l’envie de visiter des monuments comme la chapelle des Pénitents, l’église Saint-Pierre ou d’admirer les jardins ou les ruelles pavées et paysagées…

Promenade en direction de Turenne

La citadelle de Turenne est un des plus beaux sites de la Nouvelle-Aquitaine, un territoire que vous pourriez au demeurant rejoindre facilement depuis Paris ou une autre grande ville français en réservant facilement et un vol direct pas cher. Les ruelles abruptes, mais aussi de vieilles maisons témoignent de la puissance de la vicomté pendant plusieurs siècles constituent un décor qui permet aux visiteurs de faire un formidable bond dans le passé. La visite est d’ailleurs aussi l’occasion de cette cité dans laquelle les protestants se réfugiaient au cours des guerres de religions. Les visiteurs se laissent également subjuguer par le retable entièrement doré qui tranche avec la sobriété architecturale de l’église qui l’abrite. Personne n’est non plus indifférent face au château et la tour César surplombant le paysage verdoyant environnant.

A la découverte de La Chaise du Diable

Le sentier, long de 18.14 km, se parcourt en six heures et demie. Le circuit se parcourt à pied, avec un niveau de difficulté moyen. Cette randonnée forme en fait une boucle autour de Meyssac et Collonges-la-Rouge. Parmi les curiosités que les visiteurs ont la chance de découvrir, il y a par exemple la faille géologique qui aura laissé de profondes empreintes dans les sols. Le paysage  du Nord est davantage marqué par les grès rouge alors que les calcaires blancs sont omniprésents dans le Sud. Se dévoilant progressivement au cours de la randonnée, ces décors à couper le souffle mènent vers la Chaises du Diable. On s’y repose pendant quelques minutes avant de regagner la vallée.

Le Canal des Moines

Le niveau de la randonnée est facile et le sentier, long de 3.86 kilomètres, se parcourt en une heure et demie. Les randonneurs partent depuis le centre d’Aubazine, puis longent tranquillement le canal, profitant en même temps d’un sentier ombragé. La balade se poursuit jusqu’à la source du canal, puis au calvaire, depuis lequel les visiteurs ont la chance d’admirer une vue à 360 degrés sur la vallée.

Malemort-sur-Corrèze – Les Escures

Il s’agit d’une petite randonnée que les visiteurs ont l’habitude d’emprunter pour promener leur chien ou pour découvrir la Corrèze. Le sentier, long de 3.3 kilomètres, se parcourt en une heure. Le niveau de la randonnée est facile. Le départ, lui, se fait au Stade Raymonde Faucher, du côté de l’avenue de l’industrie à Malemort-sur-Corrèze. La voie de chemin de fer de ce quartier est un passage obligé, au départ comme à l’arrivée. Les randonneurs arpentent ensuite un chemin bitumé avant de s’engager dans un chemin caillouteux. Au bout de 500 ou 600 mètres, ils découvrent un petit tunnel sous la voie ferrée, avant d’atteindre la rive de la Corrèze.