Acheter un mobil home, c’est un projet intéressant. Vous pourrez l’installer dans une aire d’accueil et le mettre en location ; ce sera alors une source de revenus. Mais, vous avez aussi une autre option : il vous servira de résidence secondaire. Durant le week-end ou pendant les vacances, vous pourrez y loger sans avoir à payer ni la taxe d’habitation ni la taxe de séjour. Certains points sont toutefois à tenir en compte : le prix, les éventuelles réparations, la location d’un terrain … Ceux-là n’indiquent pas que l’investissement pourrait ne pas être avantageux mais, vous devez quand même tout analyser avant de vous lancer.

Faire louer le mobil home

Souhaitez-vous mettre en location votre mobil home ? Choisissez-en un qui ne nécessite pas trop de réparations si vous optez pour l’occasion. Veillez aussi à ce qu’il soit spacieux, équipé d’une ou de deux chambres, d’un coin cuisine, d’un petit séjour, d’une salle de bains, de WC, d’une terrasse. Lorsque vous l’aurez acquis, contactez une aire de camping. Vous y louerez une parcelle de terrain sur laquelle vous placerez votre mobil home. Sélectionnez un camping qui n’exigera pas que vous changiez de mobil home prochainement ; en effet, certains sites veulent que les propriétaires de locatifs remplacent régulièrement leurs mobil homes.

Une résidence secondaire

Une résidence secondaire, c’est intéressant. Chaque fois que vous aurez envie de prendre quelques jours de vacances, vous n’aurez pas à louer un logement ni à en réserver. Inutile d’attendre la période de vacances si vous possédez un mobil home. Equipez votre terrasse d’un salon de jardin ; vous y prendrez le petit déjeuner, vous y reposerez pendant les après midi ensoleillés ou en soirée. Vous pourrez y passer de bons moments avec votre famille ou vos amis. Vous pouvez l’installer au bord de l’eau pour bénéficier d’un beau paysage et sûrement plus de sérénité.