Le choix d’une chaussure est très important avant de faire une randonnée surtout quand il s’agit d’un parcours difficile. En effet, une chaussure de randonnée inconfortable, mal ajustée et inadaptée au terrain ou à la morphologie de son propriétaire peuvent être source d’accidents lors de l’expédition, mais aussi des maux aux pieds tels que l’ampoule, la fracture ou l’entorse. Ainsi, pour une question de sécurité et de confort, voici quelques conseils pour bien choisir ses chaussures.

La rigidité et le maintien du pied

Avant de choisir votre chaussure, il faut que vous sachez quel type de randonnée vous allez faire. En effet, pour les longues marches faciles, une chaussure souple sera la plus adaptée due au confort qu’elle procure. Elle promet même plus d’adhérence étant donné que la chaussure peut épouser facilement la courbe de vos pieds. Par ailleurs, si vous allez faire des randonnées en montagnes, sur des terrains glissants et rocheux voire faire de l’alpinisme, celles rigides sont à exiger. Elles sont plus précises et vous offriront plus de maintien aux pieds, vous permettant ainsi de faire une randonnée sans trop vous fatiguer et aussi de soutenir votre pied lors des grimpes. De plus, elles ont une longévité élevée. Il faut, cependant, noter que le laçage de chaussure ne doit pas être négligé. Un laçage aisé et stable est la clé d’un bon maintien de pied et d’une bonne assurance de pas.

L’accroche de la semelle en fonction du terrain

Comme susmentionné, le type de parcours pour la randonnée définit les chaussures à adopter. En effet, la semelle doit être adaptée au terrain. Pour un terrain boueux, sableux, glissant et mou, cette dernière doit être dotée d’un crantage sculpté et profond. Elle doit également être faite de caoutchouc tendre et souple afin d’offrir plus d’adhérence et de confort aux pieds. Par ailleurs, pour les terrains rocheux, pierreux et dur, les crantages de semelle doivent être larges et peu profond. En outre, l’accrochage de la semelle n’est pas la seule exigence pour une bonne chaussure de randonnée. Le confort, l’adhérence et l’amortissement doivent être aussi pris en compte afin de s’assurer de la sécurité lors de l’expédition. Il faut aussi noter qu’une semelle large est plus confortable car elle procure une grande surface d’adhésion tandis qu’une semelle étroite plus de précision.

Les différents types de chaussures de montagne

Il existe différents types de chaussures pour une randonnée dans la montagne. Chacun a leur propre utilisation étant donné qu’on ne peut pas porter la même chaussure pour grimper un sommet de montagne rocheuse en printemps et un mont enneigé en hiver. Les chaussures d’alpinisme comportent plusieurs catégories : alpinisme hivernal et expéditions qui sont des chaussures destinées aux températures inférieures à -20 °C, l’alpinisme technique pour les courses difficiles qui sont très rigides et l’alpinisme hauteur et route et l’alpinisme facile adapté à l’altitude et aux terrains enneigés ; les chaussures de grande randonnée, celle de petite randonnée, la chaussure d’approche et celle de running et de trail. Vous pourrez trouver différents modèles de chaussure de montagne chez Chullanka. Vous y trouverez même d’autres articles de sport à moindre prix tout en bénéficiant des conseils gratuits.