Gérer financièrement les vacances scolaires est, normalement, chose facile. Mais, lorsque les parents ne parviennent pas à se mettre à d’accord ni à dialoguer, il y a quand même certains points à observer. Les enfants, durant la période des vacances, devront venir chez un des parents ; la seconde moitié ou alors les prochaines vacances, ce sera au tour de l’autre de les héberger. Voilà ce qui concerne donc l’accueil mais qu’en est-t-il du partage des charges ?

La moitié des frais pour chaque parent

Pour que les enfants puissent bénéficier de bien être et de confort mais aussi, pour que l’on soit en mesure de leur accorder quelques petits caprices pendant les vacances scolaires, le couple, malgré la séparation, devra se partager les dépenses. Il s’agit principalement du voyage, de la nourriture, de nouveaux habits et/ ou accessoires, du goûter, de l’accès à diverses infrastructures comme la piscine, le parc d’attractions, le zoo, les musées … Si les enfants partent en colonie de vacances ou dans une structure d’hébergement, il faudra aussi prévoir les frais du logement.

Changement de programme …

Si le parent qui doit héberger les enfants pendant les vacances scolaires n’est pas en mesure de les accueillir, à cause d’une maladie, du travail ou pour d’autres raisons, celui-ci devra remettre de l’argent afin de couvrir les frais. C’est la meilleure façon de gérer financièrement le séjour des petits. Si les parents n’arrivent pas à s’entendre, il faudra alors se référer à ce que la règle fixe lors du jugement de divorce. Mais, si tout se passe bien, c’est l’accord entre les parents qui prime. Le plus important, c’est que les enfants puissent profiter de leurs vacances scolaires, passer quelques jours de bonheur aux côtés de leur père ou de leur mère, bénéficier des meilleures conditions de confort, pratiquer diverses activités et découvrir des lieux intéressants !